Pensez SXO, et non SEO

Publié le août 3, 2019 par Francis Bélanger

Avez-vous déjà été approché par un « expert » en SEO qui vous promet d’être « #1 dans Google » en suivant ses trucs et astuces? Avez-vous retenu ses services? Est-ce que vous avez constaté un impact positif sur vos résultats d’entreprise? Non? Eh bien, vous n’êtes pas seul, et voici pourquoi.

Illustration de personnes qui interagissent avec des appareils branchés sur le Web

SXO ≈ UX + SEO

Les dernières évolutions de l’algorithme de Google ont transformé le SEO (Search Engine Optimization) en SXO (Search Experience Optimization). Le SXO est en quelque sorte la fusion de l’UX (User Experience) avec le SEO. L’objectif de Google est de rendre de moins en moins efficaces les trucs et astuces des référenceurs qui polluent malheureusement le Web depuis déjà plusieurs années.

Illustration d'une personne qui crée un lien Web

La qualité amène la notoriété

Par exemple, les sites Web de mauvaise qualité présentant du contenu très faible et sans intérêt seront de plus en plus déclassés à l’avenir. Fait intéressant, Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez Google, estime que 60% des contenus Web sont de la duplication.

Aussi, la création de liens retours (le linking externe), qui a été le pain et le beurre de nombreux référenceurs, voit son rôle grandement diminué. L’utilisation de critères obscurs pour évaluer le linking externe, comme le Trust Flow et le Citation Flow, est maintenant chose du passé. Désormais, l’évaluation de la qualité du linking externe passe tout simplement par le calcul de la proportion de liens externes qui amènent effectivement du trafic à votre site. C’est tout de même le but réel d’un lien, non?

Clairement, l’intention de Google est d’attribuer de la notoriété à un site Web en fonction de sa qualité uniquement.

Illustration d'un robot doté d'intelligence artificielle

Le référencement naturel devient marketing

Conséquemment, depuis plus de 10 ans, Google modifie son algorithme avec cet objectif d’améliorer la qualité des sites Web. Les premières modifications pénalisaient les sites qui ne respectaient pas ses lignes directrices. L’intégration de l’intelligence artificielle et des meilleures pratiques d’UX comme critères principaux a amené une révolution: le référencement est devenu aujourd’hui… du marketing! C’est d’ailleurs ce qu’il aurait toujours dû être.

Illustration de personnes qui optimisent du contenu sur une page Web

La conversion précède la position

En conclusion, le contenu est l’élément le plus important pour les internautes mais aussi pour l’optimisation du référencement. Les techniques traditionnelles d’optimisation ont cédé leur place à l’UX qui repositionne l’expérience du client au centre des optimisations. Le SXO oblige à repenser le processus d’optimisation, l’objectif étant de convaincre les utilisateurs et non les moteurs de recherche. Le but fondamental d’un site Web est de convertir les utilisateurs en clients et non de chercher à obtenir des positions sur Google.

Si vous avez des questions ou des commentaires, faites-le nous savoir en nous contactant. Nous aimerions avoir votre opinion.

Écrit par

Francis Bélanger

Consultant Web | Responsable du développement des affaires

La devise de Francis est « Ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini ». Sa saison de ski se termine en juin. Sa saison de golf se termine en décembre.

Partagez cet article sur...